Les Relations Presse, comment faire?

September 18, 2017

 

 

Help ! Help! je n'arrive pas à contacter les journalistes !

 

La semaine dernière, un ami m'appelle pour me demander des conseils sur les relations presse. Il organise très prochainement un salon à Paris sur le transport et il n'arrive pas à contacter la presse.

 

Aujourd'hui indispensables en terme de notoriété, les relations presse permettent notamment de vous donner une assise auprès de vos différents partenaires et financeurs.

Contrairement à ce que l'on peut penser les relations presse demandent du temps. Et pour éviter d'y passer enoooooormément de temps, je vous confie quelques petits trucs et conseils à savoir pour les novices des relations presse. 

 

1 - Tout d'abord bien cibler les médias et les journalistes.

En effet si vous réalisez, par exemple, un salon sur le transport vous n'allez pas contacter des journalistes de mode ou de randonnée. J'enfonce des portes ouvertes, mais il est essentiel pour gagner du temps de bien cibler le destinataire de l'information, et ce n'est pas forcement évident...

Car une fois que l'on sait quel média l'on veut cibler (médias professionnels, grand -public, spécialistes sur une thématique....), il nous reste à trouver Le journaliste à qui envoyer notre splendide communiqué de presse dont nous sommes très très fière et qui regroupe toutes les infos importantes mais pas trop quand même.

Et là nous avons l'embarras du choix : le rédacteur en chef, un journaliste de la rédaction spécialiste du domaine, le directeur de publication, un pigiste....

Si on ne sait pas à qui l'envoyer, pour démarrer, on appel la rédaction (soit on trouve le numéro sur le net, ou sinon dans l'ours du journal) et on demande qui est le journaliste spécialiste dans le domaine et qui a l'habitude de couvrir ce genre de sujet. 

La majorité de temps, les journalistes sont charmants et vous donnent l'information immédiatement... Oui, heu, bon enfin, je vous laisse découvrir un peu les choses aussi. Vous êtes ici sur le point de démarrer une grande aventure avec votre téléphone, il va devenir votre meilleur ami.

 

Pour organiser les relances qui vont suivre, il vous faut donc récupérer l'adresse mail du journaliste et un numéro de téléphone.

 

 

2 - L'envoi par mail

Une fois que vous avez votre listing presse finalisé, vous envoyez le communiqué de presse par mail, par Facebook, par avatar, par pigeon voyageur, enfin par tous les moyens que vous avez pour transmettre l'info à votre destinataire.  C'est à lui que vous voulez l'envoyer et rien qu'à lui.

Attention, n'oubliez pas que les journalistes reçoivent plus de 300 mails, communiqués de presse, par jour. Il faut donc que vous soyez concis et percutant dans votre envoi. Pour commencer le titre du mail est hyper important  Si le titre du mail est à rallonge, les journalistes ne vont même pas prendre le temps de l'ouvrir. Il faut qu'ils comprennent immédiatement de quoi il s'agit pour leur donner envie d'en savoir plus.

Le corps du mail est un résumé rapide, percutant et attractif de ce pour quoi vous les contacter, cela pour leur donner envie d'ouvrir et de lire votre communiqué. Communiqué qui doit aussi être clair, compréhensible et donner les infos essentielles.

Une option est aussi de mettre directement le communiqué dans le corps du mail.

 

3 - Les relances téléphoniques

Là c'est le jour où votre téléphone devient officiellement votre meilleur ami !

Surtout pas de vexation à avoir, car même les journalistes que vous connaissez super bien, n'ont pas forcement le temps de lire l'information que vous leur avez envoyé, ou n'ont pas vu votre mail qui s'est subrepticement caché parmi les 150 milliards de mails qu'ils reçoivent, plus les notifications Facebook, twitter, et j'en passe.....  Donc la relance téléphonique est primordiale. Le contact, le contact, le contact....

Alors là attention, certains s'ils ne vous connaissent pas ne répondent pas et ne vous rappellent pas, Parfois même ceux que vous connaissez n'ont pas le temps. Le journaliste est un être un tantinet débordé. Bon ok, j'exagère un chouille, j'avoue ! je tire un portrait extrême du journaliste, mais cela c'est pour vous dire qu'il faut être tenace et surtout éviter de se vexer.  

Dans cette phase tout réside dans la finesse de la relance téléphonique. Et surtout n'hésitez pas à rappeler si vous n'avez pas tout de suite votre correspondant. c'est un fin dosage, de rappelle, de relance mais sans passer pour un harceler. Parcequ'en plus des 150 milliards de mails, les journalistes ont aussi 150 milliards de relances téléphoniques, souvent effectuées par des stagiaires. C'est là que réside votre plus value. 

N'oubliez pas de préparer votre discours, cela vous permet d'être concis et clair, et d'éviter de bafouiller. Présenter vous et donner l'objet de votre appel. L'échange peut ensuite se poursuivre. Si votre correspondant est intéressé il va rebondir et vous poser des questions.

 

4 - Le suivi et la suite

Victoire ! Vous avez eu le journaliste en ligne. Il est intéressé par l'info, il vous a dit qu'il viendrait ou qu'il allait faire un papier.

Attention, il est aussi probable que finalement le journaliste ne vienne pas, ne fasse pas de papier, ou écrive un papier qui ne vous convienne pas. 

Il va suivre sa ligne éditoriale. C'est donc à vous de savoir avant de le contacter quelle est-elle. Reprenons par exemple le salon du transport où vous savez qu'un fort accent est mis sur le VTC, avec la polémique actuelle autour d'Uber, vous allez éviter de contacter directement des journaux qui écrivent des papiers à charge sur le sujet. C'est à vous aussi de présenter des angles d'informations susceptibles d'intéresser les journalistes.

Et si finalement le journaliste ne vient pas, vous pouvez aussi le rappeler pour savoir si tout va bien, et pourquoi il n'est finalement pas venu, et que, bien sur, vous vous tenez à disposition pour toutes informations dont il aurait besoin.

 

 

 

 

J'en ai assez dit pour aujourd'hui, le maitre mot de l'histoire, c'est donc la relance téléphonique, appeler, appeler, appeler....

 

Viendra ensuite la rencontre avec le journaliste qui va vous permettre de mieux le connaitre et ainsi lui transmettre les informations qui va l'intéresser selon sa ligne éditoriale.

 

Denier point, je parle de journalistes mais n'oubliez pas les blogueurs !

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Les Relations Presse, comment faire?

September 18, 2017

1/4
Please reload

Posts Récents

January 15, 2019

January 10, 2018

Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square